La note est de plus en plus salée.

Si les exécutants zélés de la répression politique pensent qu’ils n’auront pas de compte à rendre dans les mois, les années futures, ils se trompent lourdement. Tout comme leurs donneurs d’ordre politique, que j’espère voir ,de mon vivant, traduits devant une Haute Cour de Justice ou mieux extradés vers la Haye pour y répondre de leurs crimes de masse devant le Tribunal Pénal International, les petites mains de basses œuvres policières et judiciaires, les « Maurice Papon » d’administrations qui aujourd’hui se gaussent entre collègues de « shooter du gilet jaune en pleine tête », de condamner à de la prison ferme et d’envoyer en détention, mandat de dépôt à l’audience des manifestants au casier vierge ne pourrons pas s’abriter trop longtemps derrière un :  » j’ai obéi aux ordres ».

Eux aussi devront répondre de leurs responsabilités individuelles et se verront très certainement dans l’obligation de faire valoir leur droit à une retraite anticipée si ce n’est pas une pure et simple révocation sans solde. À bon entendeur.


P.-S -Les mêmes qui à présent vous encouragent directement ou tacitement à la répression, à la condamnation pénale outrancière et inique, demain vous dédaigneront avec le plus grand mépris afin de mieux laver leurs propres dérives anti-démocratiques anti-républicaines, leur abdication en rase campagne à défendre le Droit humain.Vous le constaterez amèrement, c’est bien maintenant qu’il faut que vous en ayez conscience. Aussi ,inutile de tirer sur le messager… Avec ou sans moi, il vous faudra régler la note et croyez moi, elle est de plus en plus salée. …