À l’aube de l’An I.

Nous n’en sommes qu’au tout début de ce processus Révolutionnaire, à l’aube de l’An I , animés du même désir irrépressible de Liberté et de Justice debout et fiers face à la tyrannie et l’oppression qu’ont combattu puis mis à bas nos glorieux aînés de 1789. Il est du devoir de chacun, avec ses moyens, de renverser cet ordre ancien inique, sclérosé de ses privilèges indus, ces accapareurs jamais repus des souffrances qu’ils infligent aux plus faibles dont ils tirent impunément leurs richesses indécentes et obscènes. Détruisons les venimeux totems médiatiques d’hypnose collective, savonnons les planches de leurs estrades politiques, sabotons en tous lieux l’autorité de leurs interfaces coercitives. Que la fête commence ! Porcherie ! Porcherie !

🏴 & 🇫🇷 Vincent l’Enragé.👁