La violence politique ? Une question récurrente.

Pourquoi refusez-vous l’idée même qu’un chien enchaîné, mal nourri et maltraité puisse s’imaginer mordre la main de ses maîtres et rêver à la liberté recouvrée ? La violence politique n’a de sens qu’au moment où nous en sommes à défendre notre intégrité morale, mentale et physique en danger réel et imminent. N’en avez-vous pas assez d’errer de cimetière en cimetière où épuisé et lassé vous croisez des morts-vivants lourds des biens accumulés, aux yeux blancs et vides, balbutiants en boucle comme des machines détraquées des propos pré-mâchés. Qu’avez-vous de commun si ce n’est l’image glaçante de votre propre futur, celui de ceux, sans raison ni conscience, qui adulent toujours et encore leurs despotes et bourreaux.J’ai dit.

🏴 & 🇫🇷 Vincent l’Enragé.👁