Aux automates détraqués..

Ils ne peuvent pas s’empêcher de se jalouser les uns les autres, de considérer les plus pauvres comme des assistés, les légèrement mieux payés qui bénéficient de quelques maigres acquis, non encore rognés, comme des privilégiés. Toujours abaisser, toujours tirer vers le bas pour le plus grand profit de ceux d’en haut, une toute petite minorité qui se goinfre par milliards d’euros sur le dos de la collectivité. Si vous êtes un de ceux-là, vous n’êtes plus un ami, ni une connaissance, éloignez vous de moi, ne m’approchez plus. Je ne supporte plus la bêtise crasse, de tous ces automates détraqués, conditionnés par les médias de masse, qui nous régurgitent les mantras patronaux de l’ultra-libéralisme triomphant . Tous ces exploités, ces opprimés ignorant leur réelle condition de classe sociale qui portent le discours du grand Capital celui des dominants, des possédants.
Il ne faut pas jouer les riches quand on n’a pas le sou.

🏴 & 🇫🇷 Vincent l’Enragé.👁