Marche de colère des mercenaires de LaREM, jusque dans la tombe les yeux perdus regarderont ces Caïn.

Personne n’ignore les conditions déplorables de travail, le manque d’effectifs, le matériel obsolète et les heures supplémentaires non payées des policiers. Personne n’ignore non plus comment ils ont traité, comment ils se sont comportés depuis plus de 45 semaines avec les plus pauvres des Français : des hommes, des femmes , des anciens , des jeunes, des chômeurs, des travailleurs précaires , des smicards, des petits retraités exsangues , des femmes seules avec enfants à charge et des personnes handicapées qui ont osé porter le gilet jaune pour protester, le plus souvent pacifiquement ,contre leurs conditions de vie indignes, à la limite pour certains, en-dessous pour d’autres, de la simple survie journalière.

Nul n’ignore avec quel niveau de violence ces policiers, qui manifestent aujourd’hui, les ont maltraités, violentés, frappés, nassés, gazés à la lacrymogène , les ont mutilés en leur crevant les yeux par des tirs de LBD, leur ont arraché les mains avec des grenades de désencerclement , les ont blessés grièvement , matraqués à grands coups de tonfa sur la tête , sur tout le corps. Toutes et tous savons comment ils les ont terrorisés ,eux et les centaines de milliers d’autres qui auraient voulu se joindre au mouvement pour protester contre cette politique inique,comment ils ont terrifié ces malheureux pour ne plus qu’ils reviennent les samedis dans les rues de nos villes crier leurs souffrances.

Nous avons vu ces policiers obéir à des ordres illégaux , vu cette usage de la force inappropriée, vu ces violences disproportionnées ou totalement gratuites. Nous savons comment ils ont bafoué la Loi qu’ils sont censés les premiers respecter : ces détentions, ces arrestations arbitraires par milliers, ces faux témoignages devant les Tribunaux, ces amendes surréalistes,ubuesques et humiliantes etc.

Il n’existe pas un seul citoyen vertueux qui n’est pas a minima dérangé dans sa conscience par votre tragique impunité coupable octroyée par des scélérats malfaisants qui s’il existe une Justice des hommes en ce bas monde finiront leurs jours au mieux dans une prison hollandaise. Une impunité aux Lois, ces Droits de l’Homme bafoués allègrement et sans scrupule que vous revendiquez et affichez ostensiblement par ce rictus sanguinaire accroché à vos lèvres.

Vous êtes sortis de la Fonction Publique, vous avez renoncé par pure lâcheté conformiste, par confort personnel suiviste à votre statut de fonctionnaire, à celui de serviteur de la République. Avouez-le au moins, c’est la seule chose que nous vous demandons : être honnête et intègre. Vous êtes devenus des mercenaires, les Hommes de main d’un Parti politique, vous et vos uniformes sont entachés, frappés d’Indignité Nationale. En acceptant sans réserve de suivre les ordres de répression insensés, anti-démocratiques et clairement totalitaires de ce clan d’usurpateurs arrivés au pouvoir par hypnose médiatique collective, cette association mafieuse de la classe dominante, ces arrivistes,ces affairistes, qui ne représentent rien de Français ni ses intérêts populaires sauf celui de ses oligarques, encore moins la France, la République et la Démocratie.

Vous n’avez donc honte de rien, vous n’êtes donc responsables de rien ? Nous savions, non plutôt nous avons appris à vous connaitre en vous voyant agir sur les rond point que nous occupions ou les samedis, semaine après semaine,qui réellement se masquait derrière vos armes, vos protections, vos casques, vos uniformes. De tristes sbires qui n’ont pas plus de morale qu’un proxénète albanais, que l’honneur, la droiture dont vous nous rabâchez les oreilles se situe dans votre gamelle , dans les deniers de Judas du Peuple qui vous sont chichement octroyés , pas au-delà.

Cette solde d’assassins de l’ordre mal-payés par ceux, ultra minoritaires et leurs moutons bêlant ou profiteurs, que vous servez sans réserve quitte à briser des vies, à atteindre l’intégrité des corps, à saccager, à réprimer et détruire les espoirs de Liberté,d’Egalité, de Fraternité . Vous regarder défiler ce jour, pour protester contre vos conditions d’exercice du métier, c’est le bouquet final de votre bassesse obscène et répugnante. Vous mériterez de subir ce que vous avez fait endurer à des centaines de milliers de vos compatriotes depuis presque un an déjà.

Mais voyez-vous, c’est le dégoût mélangé à la pitié que vous m’inspirez, je ne vous souhaite même pas d’éprouver dans vos chairs la réciproque, l’indifférence collective à votre piètre sort de misérables spadassins s’en chargera. Pauvres types !

La République ne s’accomplit pleinement qu’en état de Révolution permanente où le Peuple peut châtier à son gré les accapareurs. Elle se meure muséifiée, elle s’endort sur ses glorieux lauriers anesthésiée par la nouvelle noblesse héréditaire issue de la bourgeoisie d’argent, elle n’est plus la République quand elle est usurpée. À bas la tyrannie !

Maintenant..… Porcherie ! Porcherie !

LAREM, c’est Fouquet’s et bientôt fichu!

(Photo by Zakaria ABDELKAFI / AFP)

La bêtise abyssale du Pouvoir LREM, sa morgue obscène,ses flatulences bourgeoises dont elle nous sature à travers ses médias aux ordres tous inféodés au pouvoir de l’argent ,la répression criminelle inouïe qu’elle applique à ceux qui contestent sa vision cruelle et déshumanisée des rapports de classe, son « no futur ultra libéral » doctrinaire imposé à tous vont avoir pour effet dans les mois/années à venir de faire fleurir,comme primevères au printemps, champignons à l’automne dans tous les coins et recoins de France , de jeunes couples à la : « Florence Rey et Audry Maupin » .
C’est le risque insensé parfaitement assumé que prennent les pyromanes destructeurs de la cohésion sociale de LAREM en toute connaissance de cause.
Cette clique d’arrivistes, cette camarilla d’opportunistes et autres ravis de la crèche du Capitalisme prédateur qui se sont introduits par effraction au sein de L’État autant par connivence de classe que par l’entregent de la finance n’est nullement issue d’une quelconque adhésion démocratique collective française.

Ils en sont d’ailleurs si conscients, si peu convaincus de leur légitimité qu’ils se refusent la sortie de crise naturelle qu’est la dissolution de l’Assemblée nationale, recours constitutionnel légal et démocratique dans pareil cas.

LAREM, ce n’est qu’un bluff de poker, une quinte flush aux cartes biseautées qui a ramassé le tapis.
Ces laquais de luxe, amoraux et vénaux par essence se voient déjà siégeant dans les conseils d’administration de banque, de grandes entreprises dont ils n’auront fait, durant leur bref passage aux affaires, que de promouvoir, de favoriser les intérêts financiers de particuliers ultra riches , de dirigeants et d’actionnaires gros porteurs au détriment du bien de tous, en détournant et spoliant le Bien Public.

LAREM, ce parfum capiteux, douceâtre et suave émanent du linceul d’une caste finissante, de leurs rejetons dorés, derniers bubons putrides et voraces, un précipité d’indécence proclamée.

Ces pavés jetés, ces vitrines brisées sur les Champs Élysées n’en sont que les premiers signaux de basse intensité, les prémisses de la lutte armée sans merci à venir, des fusées de détresse tirées au large de notre désespoir commun.

Derrière chaque objet lancé en direction des forces de l’ordre, il y a le désir de vivre ou plutôt de ne pas crever, cette colère instinctive du manifestant est mue par l’intransigeance criminelle du pouvoir si peu légitime voir usurpé actuel. Il en porte principalement la responsabilité.

Il y a aussi l’Institution policière, pourtant vieille et chargée de l’Histoire de notre France que beaucoup imaginait plus forte, plus démocratique, composée de fonctionnaires sachant très bien que les gouvernements passent et qu’ils restent.
l’Institution aurait pu, elle aurait dû prendre ses responsabilités et faire pression sur ce pouvoir à la dérive pour qu’il négocie avec les classes laborieuses et non lui obéir le doigt sur la couture avec pour tout remerciement , une prime hypothétique d’à peine un plat de lentilles et en cas de malheur (ce que je ne vous souhaite pas) une jolie médaille qui fera une belle jambe à votre veuve et/ou à vos orphelins.
Les pierres, les boulons que vous recevez sur la figure, ce sont aussi, en partie, votre propre hiérarchie et dans une moindre mesure chacun d’entre vous qui vous vous les lancez dessus. Cette violence dont vous êtes les réceptacles est de fait le fruit de votre lâcheté individuelle et collective.

Au constat final stérile, voulu et anticipé depuis son origine, du Grand Simulacre Présidentiel,il est fort à parier qu’il surgira un/des commandos, cellules combattantes, etc. « Ulrike Meinhof », « Joëlle Aubron » futurs bras séculier et vengeur du prolétariat qui a depuis bien trop longtemps souffert dans sa chair, payé de son sang l’implacable, l’effroyable oppression du patronat mondialisé et de ses affidés politiques.
Ils n’en seront que les conséquences défensives.


Maintenant..… Porcherie ! Porcherie !

Gilets Jaunes sincères et le Guignol’s Band.

Je ne crois pas et je n’ai, à vrai dire, pas cru depuis le départ de ce mouvement des Gilets Jaunes à une quelconque « spontanéité révolutionnaire » qui pourrait prendre de l’ampleur au point de dépasser une certaine masse critique et renverser réellement la table. Cela viendra peut-être, mais nous en sommes encore très loin.

Pour plusieurs raisons : le système en place ; cette hiérarchie sociale actuelle dispose de moyens conséquents et adaptera sa répression à la menace insurrectionnelle populaire qu’elle sait maintenant parfaitement analyser et quantifier. Même si au tout départ,de par sa morgue, sa suffisance, son aveuglement obscène aux souffrances des plus humbles et surtout l’incroyable stupidité du brillant haut fonctionnaire inspecteur des finances et banquier privé tout imbu de lui-même qu’elle a mis aux affaires avec son troupeau LREM d’opportunistes politiques, d’affairistes véreux, ils se sont permis bêtement de renvoyer immédiatement l’ascenseur à ceux qui les ont adoubé, financé afin d’accéder au Pouvoir et par la même de préparer pécuniairement leur futur personnel en appliquant à la société française une politique encore plus libérale et antisociale que précédemment, le tout accompagné d’insultes caractérisées récurrentes à la population , ils n’ont pas vu venir ce mouvement si prévisible et tant annoncé.

Votre génial petit prodige a quand même réussi le tour de force, par sa politique et par sa personnalité propre (qu’il est vraiment inutile de décrire encore) à foutre le feu dans tout le pays comme jamais depuis près de cinquante ans, de faire perdre un max de fric (pas encore assez assurément) à ceux qui l’ont posé sur le trône. Un accident industriel, une Madofferie ce garçon. Un coup de maître vraiment le choix Macron, vous êtes des lumières, pas besoin de sortir de St Cyr pour prévoir ce qui se passe actuellement. C’est pour toutes ces raisons que votre caste est en bout de course et qu’elle tombera tôt ou tard avec fracas.

Une fois les premiers ronds-points occupés, les premières manifestations terminées, la surprise passé, l’État (nos Institutions dévoyées , squattées, aux mains d’usurpateurs au service d’une petite clique d’oligarques et non du bien collectif) a su, sait et saura la juguler jusqu’à un certain point, la canaliser par tous les moyens ( répressifs ,judiciaires ,médiatiques, manipulations de toutes sortes, entrisme etc.) tout a été et sera bon pour nuire aux GJ, aux plus pauvres, les plus nombreux. Au mieux pour eux(les plus nécessiteux qui n’ont plus rien à perdre et donc de fait dangereux) , comme il l’a fait (Macron), piquera du pognon en taxant plus, en réduisant les services publics de tous, en ponctionnant aux (un peu moins pauvres) de la classe moyenne et moyenne supérieure pour le leur donner. Bien évidemment, Grand Simulacre National ou pas, strictement rien ne changera pour la caste parasite des riches et ultra riches, dans la part qu’ils s’octroient, qu’ils s’accaparent impunément.

57 milliards d’euros rien qu’en dividendes sur le CAC 40 pour l’exercice 2018, on ne parle même pas de tous les autres places financières où vous faites tourner le pognon volé en grande partie aux salariés et à toute la Nation depuis des lustres.. J’aimerais bien connaître le montant reversé aux prédateurs français. Alors quand j’entends le « chroniqueur économique » plutôt l’interface du MEDEF, François Lenglet, sortir une larme ce matin parce qu’il serait juste envisagé de taxer à la marge les plus aisés sur leurs niches fiscales, j’ai juste envie de lui renverser sur la tête le pot de pisse qu’il vous pose sous le séant tous les matins. Mon pauvre François, j’espère que tu es bien sucé pour le prix ta dignité profonde d’être humain pour enfumer un si grand nombre de tes compatriotes. Que t’a-t’on fait toi et les autres de ton acabit pour nous haïr à ce point ?

(musique de cirque)

Voici la CGT qui entre en piste… À reculons bien obligée.J’ai vu avant hier Martinez chez l’illusionniste Bourdin ( Le présentateur : » Je suis avec vous, il faut que ça change, pas trop tout de même ou alors en pire sans que cela ne se voit trop, je ne suis pas un monstre, voyez-vous les pauvres, je les aime ». Du Noiret dans le film MASQUES de Claude Chabrol.

Ce pauvre Martinez et les Gilets Jaunes un sketch, ses clients de base tout de même. Il semblait manger de la merde à la petite cuillère tant il paraissait répugné à l’idée. Martinez a très bien compris que les Gilets Jaunes gagnent ou perdent les carottes sont cuites pour les syndicats, il ne leur reste plus qu’un pouvoir de nuisance contre les salariés, les masques sont tombés sur ce plan-là aussi « camarade ». Trop corrompus à la tête, trop de subventions du système pour qu’ils aient à présent une once de crédibilité face aux travailleurs. Des flics du Capital, ils n’en veulent plus, comme pour tout le reste, ils ne veulent plus être représentés. Ils exigent de discuter directement avec le patronat, encore une chance pour le moment qu’ils veulent encore discuter, cela non plus ne va plus durer très longtemps..

Le mouvement des Gilets Jaunes a beaucoup de mal à s’élargir et se densifier, car beaucoup de Français (et tant mieux pour eux) ne vivent pas trop mal, pas si mal à divers degrés, c’est très relatif, ils ont normalisé la misère par la culpabilisation. Si vous avez voyagé hors de votre trou par vous-même, c’est vraiment très souvent pire ailleurs (ce n’est pas non plus une raison de se laisser exploiter de plus en plus, de s’habituer à toutes les humiliations patronales, au grand n’importe quoi actuel). S’ils sont bien conscients de la pourriture totale de ce système inique, ils ne sont pas tout à fait prêts à renverser la table et partir à l’aventure. Cela aussi mûrit et mijote à feux constant à l’intérieur des Gilets Jaunes, mais plus grave (pour les tenants du gros pognon) tout autant à l’extérieur, que le mouvement GJ se renforce, s’affaiblisse ou disparaisse dans sa forme actuelle. Nous sommes, que vous le voulez ou non, dans un processus révolutionnaire, les prémices d’une explosion incontrôlable qui sera d’autant plus violente qu’elle est aujourd’hui et sera contre-carrée. Je disais depuis longtemps « Que la fête commence » me référant au superbe film de Bertrand Tavernier. Nous y sommes, c’est factuel. Nous avons en chacun d’entre nous, dans notre inconscient collectif, la longue Histoire de notre Peuple, de notre pays, la France. La Révolution française a chassé et éliminé une caste de privilégiés devenus parasites, la noblesse. La bourgeoisie a pris sa place politiquement, place qu’elle avait déjà gagné tant sur les idées qu’économiquement auparavant. Entre les excès de la Révolution (la Terreur, le Massacre Vendéen) les traîtres thermidoriens, l’aventure Guerrière et Glorieuse (sanglante) Napoléonienne, la Restauration, le Second Empire, etc. jusqu’à aujourd’hui, l’Histoire n’a pas été de tout repos pour les Français, loin de là. Sans compter l’Histoire d’autres peuples très proches et l’échec patent du Communisme. De l’Holodomor aux goulags staliniens en ex URSS ou dans les pays derrière son rideau de fer après 1945, de Pol Pot au Cambodge, ou de Castro à Cuba, pas de quoi rêver au Grand Soir ni aux Lendemains Qui Chantent. Pas grand monde, des deux cotés du mur de Berlin, n’a versé une larme le jour où il est tombé. Ce n’était pas non plus la fin de l’Histoire ni même celles des revendications et des luttes sociales encore moins la destruction des acquis des travailleurs comme beaucoup l’ont cru ou tenté de le faire croire . La chute du communisme à l’Est et du mur en 1989 n’était pas un blanc-seing à l’exploitation des masses européennes occidentales à outrances, ceux qui le pensent encore le payeront très cher, et même physiquement si les choses tournent au vinaigre.

Si les Français tardent à entrer dans la danse révolutionnaire (c’est subjectif.) c’est aussi malheureusement du fait des Gilets Jaunes. Non pas individuellement, au contraire, ce sont pour la plupart des gens honorables et courageux , car il en a fallu du courage pour aller se geler les miches des jours et des jours sur un rond point en plein hiver. Il en faut du courage pour manifester au risque de se faire éborgner, mutiler à vie. Ce n’est pas rien merde !

Seulement, pour le moment, « ses élites », les porte-paroles qu’ils ont produits ou qui ont été produits pour eux sont des baltringues de première classe. (ils auront eu leur utilité. Sur le coup, je suis méchant gratuitement envers eux.).

Je me suis farci les vidéos de Drouet ou de l’autre clampin de FlyRider pour en avoir le cœur net , me faire une idée précise, ce n’est vraiment pas un plaisir croyez moi. Le Drouet est plutôt malin, il sait esquiver, mais bon ce n’est ni Lénine ni Trotski encore moins Nestor Makhno ni même Jean Chouan un faux-saunier près de chez moi qui a levé une petite armée de contre-révolutionnaires durant la Révolution alors qu’ils étaient les pauvres des pauvres. Drouet ce n’est rien, du vide , du flou politique et conceptuel qui a tout de même l’intelligence de s’adapter à l’instantané du mouvement jusqu’au moment ou il tentera de négocier avec le Pouvoir, là il disparaîtra.

Au tout début le 17/11 quand j’entendais les types beugler nous sommes apolitiques je me disais c’est quoi cette connerie ? Mais tout est politique triple buse ! De la taille de ta porte, jusqu’à la couleur de ton slip, tout est normé, décidé par d’autres que toi, ici en France ou à Bruxelles.

FlyRider là, lui c’est le bouquet, il ne sait plus trop qui il est, s’il l’a su un jour, encore moins où il va. (je cite ces deux-là car ce sont des centaines de milliers de gens qui les suivent sur Facebook notamment.)

Il « menace » le Gouvernement de quitter la France… Mon pauvre garçon… Remet ta casquette à l’endroit, fait quelque chose, je ne sais pas. Tu as pris un de ces melon.. Castaner en l’apprenant a dû s’en péter une bonne tranche , perdre trois poils de cul dans un immense fou rire, mais vraiment !

Casse toi gugus et loin ! Ils s’en branlent et nous aussi que tu ailles dégoiser tes inepties ailleurs, au contraire, tu leur feras des vacances et à nous aussi par la même occasion. Franchement, c’est ces deux clowns grotesques que ce mouvement a pu produire ? Et vous voulez réellement que la masse des Français vous rejoignent ? Sérieux les gars. Ces guignols avec la clique gauchiste des Mélenchon de LFI et autre tartuffe Besancenot du NPA, les professionnels du spectacle de la contestation, en prime les trous de balle antisémites à la Soral qui n’a strictement rien inventé depuis les SA, la Sturmabteilung de Ernst Röhm ou plus franco-français dans la saloperie, le PPF de Jacques Doriot .

Vous pensez vraiment que les Français iront s’accoquiner avec cette tambouille putride ? Avec comme cerises pourries sur le gâteau , les givrés conspirationistes :  » c’est les franc-maçons « , « ce sont les vaccins gningnin » « ce sont les chemtrails »  » les américains n’ont jamais marché sur la lune, j’ai vu la preuve irréfutable sur le site infowar pyramides conspis égalité et réconciliation avec mon portefeuille, l’ananas c’est 100 boules le Rmiste, c’est les sionistes, tous reptiliens satanistes pédo-criminels ».

Mais bordel de merde ces conneries d’illuminés cela fait depuis le 11/09, et même bien avant qu’on nous les sort à toutes les sauces. Vous n’en avez pas assez de cette merde en barre d’internet ?

Vous n’en avez pas fait le tour ? Vous venez juste de naître au monde , à l’idéologie politique, à la géo-stratégie , à l’économie etc le jour ou vous avez mis un gilet jaune ?

Bon vous allez tâtonner encore pas mal de temps alors pour vous débarrasser de ces foutaises , on est pas sorti de l’auberge. Pour la révolution vous nous préviendrez quand vous serez intellectuellement mûrs . La grande majorité des gens n’ont pas l’intention de changer les pourris, les raclures finies qui les dirigent et qu’ils connaissent pour ce qui pourraient être bien pires avec cet équipage hétéroclite de bras cassés délirants instables psychologiquement.

C’est bien cela, avant tout, qu’il faut que vous compreniez à présent.

La vérité, elle est bien plus simple il n’y a pas de complot, mais la convergence de très gros intérêts financiers d’une minorité d’ultra riches mondialisés, de moins riches plus locaux qui exploitent des pauvres et des un peu moins pauvres. C’est une guerre de classes sociales entre une petite minorité d’exploiteurs (avec ceux qu’ils payent pour leur sécurité et l’encadrement de direction ou l’ingénierie sociale médias/show business , les politiques au pouvoir actuel, son opposition factice, boutique familiale guêpière et bas résille Le Pen compris) contre une grande majorité de pauvres et moins pauvres qu’ils ponctionnent , exploitent, taxent de toutes les manières possibles et imaginables ; des dirigeants de PME/ TPE en passant par des artisans, des petits commerçants, des salariés du privé, des fonctionnaires, des chômeurs, des handicapés et en toute fin de chaîne de la misère des SDF.

Il n’y a pas de reptiliens , d’illuminati, de Franc-Maçons du 33 degré… Au pire quelques vérités très parcellaires dans tout ce fatras et encore.

Et c’est toute cette guignolade, cette métamorphose des cloportes que vous voulez que les Français rejoignent ? Même le plus con des CRS s’est dit: « tu veux voir le FlyRider ministre de l’Intérieur toi ? , heu non, on connaît nos pourris, mais ceux-là non vraiment non, ils sont vraiment trop cons ! Continuons à leur taper sur la gueule ça va leur passer ».

Ce n’est pas de concilier les inconciliables ; de l’extrême gauche antifa sectaires à papa aux lepénistes militants bornés jusqu’aux tarés antisémites soraliens en passant par tous les givrés du complot qu’il vous faut faire, mais de les virer à grand coup de pompe dans le cul pour créer une opposition diverse crédible afin qu’une majorité de la population décide et cela se fera d’un coup d’un seul (ou pas de votre seule faute) à vraiment renverser la table pour de bon . Vous verrez que le Pouvoir va choyer les extrêmes comme elle tente d’opposer population d’origines immigrés des cités aux petits blancs des périphéries. ( nous voyons vos spasmes manipulatoires de survie, s’éventer au fur et à mesure que vous les tentez désespérément, cela en deviens pitoyable. )

Sinon vous pouvez toujours continuer à blablater (l’OPA gauchiste de Commercy pas mieux) à faire des vidéos au fin fond d’un trou de campagne ou en ville, aller vous faire gazer aux lacrymogènes, matraquer, risquer de perdre un œil, une main tous les samedis dans une ville de province ou à Paris, cela sera aussi utile que de pisser dans un violon en attendant le dégel.

Pour finir, car c’est immanquablement ce qui va se produire ,( je ne peux pas applaudir à l’avance cela est puni par la loi et je considère la vie de tous comme sacrée, bon juste un verre de pif et des cacahuètes alors ?). Il ne manquerait plus qu’une ou des équipes de flibustiers anars/coco ou je ne sais quoi (je les aime bien pourtant les teigneux.) se lancent dans une épopée à la Action Direct ou plus sérieux R.A.F et nous dessoudent un Préfet, le PDG d’une grande banque pour que les gnomes siégeant au Palais Bourbon, tous en cœur , votent les pleins Pouvoirs à Emmanuel Macron. Avec la trouille, ils sont capables de tout, de faire du saute-mouton dans les travées ou de rentrer en séance au pas de l’oie en nous chantant :  » Maréchal nous voilà ». À cette évocation, cette hypothèse de self défense ouvrière, salariés et indépendants, j’entends déjà la flicaille se toucher le DAR et reluire du fion. C’est qu’ils sont joueurs nos poulets : violer une touriste Canadienne, voler, trafiquer de la coke, importer des tonnes de cannabis par le service censé combattre le trafic, éclater du petit Arabe ou de l’Africain de banlieue pour le fun, terroriser l’automobiliste lambda sur les routes ne les amuse plus. Le  » n’ayez pas peur Madame, je ne suis pas de la Police » n’est plus une blague du regretté Coluche, c’est la vérité partagée par tous les braves gens surtout eux. Le métier est difficile aussi, je l’accorde, surtout s’ils réfléchissent, c’est même létal. Il faudrait faire des cagnottes pour les sortir de se guêpier, le système d’oppression et d’exploitation payera plus cher, car plus riche, mais cela permettrait de voir les vendus intégraux pour ce qu’ils sont.

Que les prolos aient crevé par milliers de l’amiante sans qu’il n’y ait aucun procès vingt ans plus tard, que des centaines de SDF claquent de froid, de maladies de toutes sortes, de violences la gueule sur les trottoirs de nos rues, que selon l’INSERM ; le chômage est responsable de 15 000 morts par ans (Tiens sur le coup pas de radar, pas de moraline routière, des morts de seconde zone en quelque sorte. Ils sont comptés aussi les divorces, les violences liées directement faites aux femmes et aux enfants dans ce massacre social, cette épuration génocidaire d’ex travailleurs ?)

Bref la caste se protégera entre elle quitte à devenir une véritable dictature avec l’assentiment d’une grande partie des Français, les mêmes qui perdus, paumés applaudissaient Pétain jusqu’en 1944, les mêmes qui ont applaudis De Gaulle quelques semaines plus tard, c’est comme cela ,c’est partout pareil. Si vous partez à la castagne, ayez-en bien conscience que c’est pour gagner ou pour y laisser votre peau, a minima pour perpette au cul avec 25 ou 30 ans de centrale incompressibles à la clef.

Sinon arrêtez( idem moi avec mes écrits) de vous tripoter la nouille dans vos vidéos, essayez plutôt d’être heureux dans votre coin, à votre niveau, avec les gens que vous aimez.

La note est de plus en plus salée.

Si les exécutants zélés de la répression politique pensent qu’ils n’auront pas de compte à rendre dans les mois, les années futures, ils se trompent lourdement. Tout comme leurs donneurs d’ordre politique, que j’espère voir ,de mon vivant, traduits devant une Haute Cour de Justice ou mieux extradés vers la Haye pour y répondre de leurs crimes de masse devant le Tribunal Pénal International, les petites mains de basses œuvres policières et judiciaires, les « Maurice Papon » d’administrations qui aujourd’hui se gaussent entre collègues de « shooter du gilet jaune en pleine tête », de condamner à de la prison ferme et d’envoyer en détention, mandat de dépôt à l’audience des manifestants au casier vierge ne pourrons pas s’abriter trop longtemps derrière un :  » j’ai obéi aux ordres ».

Eux aussi devront répondre de leurs responsabilités individuelles et se verront très certainement dans l’obligation de faire valoir leur droit à une retraite anticipée si ce n’est pas une pure et simple révocation sans solde. À bon entendeur.


P.-S -Les mêmes qui à présent vous encouragent directement ou tacitement à la répression, à la condamnation pénale outrancière et inique, demain vous dédaigneront avec le plus grand mépris afin de mieux laver leurs propres dérives anti-démocratiques anti-républicaines, leur abdication en rase campagne à défendre le Droit humain.Vous le constaterez amèrement, c’est bien maintenant qu’il faut que vous en ayez conscience. Aussi ,inutile de tirer sur le messager… Avec ou sans moi, il vous faudra régler la note et croyez moi, elle est de plus en plus salée. …

Oh la belle rouge !

La bêtise abyssale du Pouvoir LREM, sa morgue obscène et insensée dont elle nous sature,la répression criminelle inouïe quelle applique à ceux qui conteste sa vision cruelle et déshumanisée des rapports de classe, son no future ultra libéral imposé à tous vont avoir pour effet dans les mois à venir de faire fleurir,comme des primevères au printemps, dans tous les coins et recoins de France et ailleurs, de jeunes couples à la : « Florence Rey et Audry Maupin ». Cette parodie talentueuse n’en est qu’un premier signal de basse intensité, une fusée de détresse tirée au large de notre désespoir. Au constat stérile voulu et anticipé depuis son origine du Grand Simulacre Présidentiel, il surgira un/des commandos, cellules combattantes etc. « Ulrike Meinhof » futurs bras séculier et vengeur du prolétariat qui a depuis bien trop longtemps souffert dans de sa chair, payé de son sang l’implacable, l’effroyable oppression du patronat et de ses affidés.
Maintenant..…Porcherie ! Porcherie !